agrandir le texte diminuer le texte

Accès direct au contenu

Madame de Villedieu (IHRIM - UMR 5317) Portails : www - étudiants - personnels Madame de Villedieu (IHRIM - UMR 5317)

Vous êtes ici : Accueil > Ressources > Notices biographiques, jugements, comptes rendus… > XVIIIe siècle > Chaudon (Louis-Mayeul)

Chaudon (Louis-Mayeul)

 


Louis-Mayeul Chaudon, Bibliothèque d'un homme de goût ou avis sur le choix des meilleurs livres écrits en notre langue sur tous les genres de sciences et de littérature, avec les jugements que les critiques les plus impartiaux ont portés sur les bons ouvrages qui ont paru depuis le renouvellement des Lettres jusqu'en 1772, Avignon, A. Aubanel, 1772, t. II., p. 246-247 :

On sentit dans le dernier siècle que les énormes volumes n'étaient point faits pour des ouvrages de toilette. On se mit donc à imprimer de petits livres, de brochures légères, écrites d'un style aussi léger que leur forme. Madame de Villedieu fut celle qui se signala le plus en ce genre. Ses romans firent perdre le goût des ouvrages de galanterie volumineux, mais ils n'inspirèrent pas celui de la vertu. Consacrée dès sa jeunesse à tous les plaisirs de l'amour, son style se ressent de ses mœurs. Elle vécut et écrivit en femme galante. Ses ouvrages sont peu lus aujourd'hui, quoique recueillis à Paris en 1740 en douze volumes in-12. On trouve dans la plupart plus de fadeur que de véritable tendresse ; les conversations de ses héros sont longues et ne roulent que sur des sujets frivoles. Ils se parlent sans se rien dire.

 

Site Madame de Villedieu
Copyright © GRAC/VILLEDIEU 2007

 


mise à jour le 5 janvier 2014


Site Madame de Villedieu :

Université Lumière Lyon 2