agrandir le texte diminuer le texte

Accès direct au contenu

Madame de Villedieu (IHRIM - UMR 5317) Portails : www - étudiants - personnels Madame de Villedieu (IHRIM - UMR 5317)

Vous êtes ici : Accueil > Ressources > Notices biographiques, jugements, comptes rendus… > XVIIIe siècle > Lenglet-Dufresnoy

Lenglet-Dufresnoy

 


De l'usage des romans où l'on fait voir leur utilité et leurs différents caractères, avec une bibliothèque des romans accompagnée de remarques critiques sur leur choix et leurs éditions. Par M. le C. Gordon de Percel [pseud. de N. Lenglet-Dufresnoy], Amsterdam, Vve Poilras, 1734, t. II., p. 53-55 :
 

Article II. Romans d'amour français

 

Les œuvres de Madame de Villedieu, in-12. Paris, 1702. 10 volumes.
- Idem in-12. Paris 1721. 12 volum.
Il est bon de remarquer que les deux derniers volumes de cette édition de 1721 ne sont pas de Madame de Villedieu. Ce sont de petites historiettes bonnes et mauvaises de divers auteurs. Les romans qui sont dans les dix premiers volumes ont été la plupart publiés sous le nom de Mademoiselle Desjardins, qui était celui de cette dame avant qu'elle eut épousé M. de Ville-Dieu son premier mari. Voici la liste des romans et historiettes contenues dans ce recueil, afin qu'on ne les achette pas deux fois.

Tome I. Contient les désordres de l'Amour ; le Portrait des Faiblesses humaines ; Cléonice, ou le Roman galant. Ces trois pièces sont assez bien écrites.

Tome II. Contient quelques œuvres mêlées, avec trois pièces de théâtre, et rien qui ait rapport aux romans.

Tome III. Contient Carmente. Bien écrit et intéressant.

Tome IV. Alcydamie. C'est la première partie d'un grand roman fort mauvais et fort ennuyeux.
Les Galanteries Grenadines. Commence bien, continue mal, et ne finit pas.

Tome V. Les Amours des Grands Hommes. Assez bien écrits.
Lysandre, Nouvelle. Passable.

Tome VI. Mémoires du Sérail. Commence assez bien, se poursuit assez mal et finit pitoyablement, chargé de trop d'accidents fâcheux.
Les Nouvelles africaines. Bien écrites et touchantes.

Tome VII. Vie d'Henriette-Sylvie de Molière. Ecrite d'une manière sensible et intéressante.
Annales galantes de Grèce. Passable et n'est pas fini.

Tome VIII. Les Exilés. Ecrit dans le goût des grands romans sans en avoir l'ennui. La dernière partie languit et ne finit pas heureusement.

Tome IX. Les Annales galantes. Bien écrit, amusant ; mais les quatre premières parties sont les plus intéressantes.

Tome X. Le Journal amoureux. Amusant et assez bien écrit.


Site Madame de Villedieu
Copyright © GRAC/VILLEDIEU 2007

 


mise à jour le 5 janvier 2014


Site Madame de Villedieu :

Université Lumière Lyon 2