agrandir le texte diminuer le texte

Accès direct au contenu

Madame de Villedieu (IHRIM - UMR 5317) Portails : www - étudiants - personnels Madame de Villedieu (IHRIM - UMR 5317)

Vous êtes ici : Accueil > Ressources > Notices biographiques, jugements, comptes rendus… > XVIIIe siècle > Maupoint

Maupoint

 

Maupoint, Bibliothèque des théâtres, contenant le catalogue alphabétique des Piéces dramatiques, Opéras, Parodies, & Opéras comiques, & le tems de leurs Représentations. Avec des anecdotes sur la plûpart des Piéces contenuës en ce recüeil, & sur la vie des Auteurs, Musiciens, et Acteurs, Paris, chez L’Arche du Livre, 1733 :


Alcidalie T. de Madame de Villedieu auparavant connue sous le nom de Mademoiselle des Jardins, parce qu’elle se nommait Marie-Catherine Hortense des Jardins, elle nâquit à Alençon dont son père étoit Prévôt, dès qu’elle eut 19 à 20 ans se voyant avec peu de biens, elle vint à Paris, où à la faveur de son esprit plutôt que de sa beauté, elle se fit connoitre : M. de Villedieu Gentilhomme assez riche un des premiers qui la connut, l’épousa, mais par malheur pour elle il mourut quelques temps après ; elle épousa en secondes noces M. de la Chatte qu’elle enterra aussi : touchée de ce nouveau malheur, elle renonça au mariage mais non à la galanterie qu’elle entretint par des vers et des lettres remplies d’un caractère fin et délicat, c’est elle qui par ses petites historiettes a fait perdre le goût des trop longs romans, elle ecrivoit d’un style vif mais trop libre, sa prose paroît meilleure que ses vers. Elle mourut en l’année 1683. Tous ses ouvrages ont été recueillis en dix volumes & réimprimés à Paris. Ses Piéces de Théâtre qui se trouvent dans le second tome de ses Œuvres, sont Manlius, Nitétis et le Favori : on lui attribue encore deux autres pièces qui sont Alcidalie et Carmante. Ses meilleurs ouvrages sont les désordres de l’amour, le portrait des foiblesses humaines, les Exilés, les Mémoires d’Henriette-Sylvie de Molière, les Annales Galantes qui passent pour son chef-d’œuvre au libertinage près, le journal amoureux, &tc. (p. 8-9)
 

Carmante, tragédie de Mme de Villedieu. (p. 64)
 

Le Favori  Tragi-Comedie de Madame de Villedieu en 1665. (p. 127)
 

Manlius. 1645, par M. le Vayer de Boutigny aussi Auteur de la Tragédie du Grand Selin. Un autre Manlius par Madame de Villedieu en 1662. (p. 194)

Nithetis. Ce sujet est tiré de l'Histoire des Rois de Perse d'Herodote, & a fourni la matiere à deux Tragedies, la premiere de Madame de Villedieu en 1663. la seconde de M. Danchet qui fut représentée d'abord au mois de Février 1723. l'Auteur y ayant fait depuis quelques corrections, la remit au Theâtre au commencement de l'année suivante & elle eut un grand succès. (p. 221)


Site Madame de Villedieu
Copyright © IHRIM/VILLEDIEU 2007

 


mise à jour le 31 octobre 2016


Site Madame de Villedieu :

Université Lumière Lyon 2