agrandir le texte diminuer le texte

Accès direct au contenu

Madame de Villedieu (IHRIM - UMR 5317) Portails : www - étudiants - personnels Madame de Villedieu (IHRIM - UMR 5317)

Vous êtes ici : Accueil > Espace jeunes chercheurs.ses > Miriam Speyer (2014) : Madame de Villedieu (1640-1683). Du roman comme jeu de construction

Miriam Speyer (2014) : Madame de Villedieu (1640-1683). Du roman comme jeu de construction

 
  • Résumé :

L’œuvre narrative de Mme de Villedieu ne peut que surprendre dans le paysage littéraire de son temps. Cet auteur a crée des œuvres empruntant les genres littéraires les plus divers, allant du long roman au genre historique des annales en passant par les mémoires et la nouvelle historique et galante. Mais loin de reprendre fidèlement ces canevas génériques, la romancière n’a de cesse de les infléchir et de les traiter avec une irrévérence affichée. Ainsi réussit-elle à créer des œuvres inédites qui, parce qu’elles rompent avec les cadres et les codes établis, justifient pleinement qu’on parle au sujet de Marie-Catherine Desjardins des « audaces du roman » pour reprendre le titre d’un colloque qui s’est tenu à Lyon en 2004.

Le présent travail s’est attaché à interroger cette reprise de modèles génériques en confrontant les genres littéraires du XVIIe siècle (roman, nouvelle, mémoires, annales…) aux réalisations qu’en propose la romancière pour les replacer ensuite dans leur contexte historique et social d’origine. Une telle approche de son œuvre permet de montrer que, bien que les genres diffèrent, les récits sont construits selon les mêmes principes ce qui permet de parler à leur sujet d’un roman conçu comme véritable jeu de construction. Ce dernier, une fois mis en relation avec une interrogation sur la littérature de fiction au XVIIe siècle, révèle que Mme de Villedieu, tout en pratiquant l’imitation, réfléchit tout haut au devenir du roman et réussit finalement à ouvrir la voie à une littérature d’invention, délestée de l’impératif de l’instruction pour insister plus ouvertement sur l’agrément et le plaisir de la lecture.

  • Date de la soutenance : 29 juin 2014

  • Direction : Marie-Gabrielle Lallemand

  • Mention : Très bien

  • Présentation de l’auteure :

Miriam Speyer est titulaire du CAPES de Lettres modernes. Elle vient d’achever son master à l’Université de Caen Basse-Normandie. Le travail sur l’œuvre narrative de Madame de Villedieu présenté ici constitue le mémoire réalisé à cette occasion.
Ses centres d'intérêt sur le XVIIe siècle portent sur les reflets littéraires de la galanterie et la part de transgression qu'ils engagent à propos des genres et des formes littéraires ainsi que de la fiction. Elle projette d'entreprendre une thèse qui s'interrogera, dans une approche poétique, sur le passage de la poésie satyrique à la poésie galante au XVIIe siècle, ce qui l'amènera aussi à travailler sur l'œuvre poétique de Madame de Villedieu.

  • Pour établir un lien vers ce document, utiliser les URL ci-dessous :
  1. Site : http://madamedevilledieu.univ-lyon2.fr

  2. Page : http://madamedevilledieu.univ-lyon2.fr/miriam-speyer-2014-madame-de-villedieu-1640-1683-du-roman-comme-jeu-de-construction-587119.kjsp?RH=grac25

  3. Mémoire : http://madamedevilledieu.univ-lyon2.fr/medias/fichier/m2miriamspeyer_1406450322023-pdf


Site Madame de Villedieu
Copyright © IHRIM/VILLEDIEU 2007

 



mise à jour le 23 décembre 2016


Université Lumière Lyon 2