agrandir le texte diminuer le texte

Accès direct au contenu

Madame de Villedieu (IHRIM - UMR 5317) Portails : www - étudiants - personnels Madame de Villedieu (IHRIM - UMR 5317)

Vous êtes ici : Accueil > Espace jeunes chercheurs.ses > Miriam Speyer (2016) : De l'art du collage. La Troisiesme Partie des Œuvres meslées (1674) de Madame de Villedieu

Miriam Speyer (2016) : De l'art du collage. La Troisiesme Partie des Œuvres meslées (1674) de Madame de Villedieu

 
Les Œuvres meslées de Madame de Villedieu, ouvrage en trois tomes publié chez Claude Barbin en 1674[1], s’inscrivent dans l’esthétique des œuvres galantes composites qui plaisent tant aux mondains dans les années 1660 et 1670. Composés à une ou à plusieurs mains, ces recueils mêlent pièces en vers, lettres et récits en prose ou en prosimètre[2], le sujet étant presque exclusivement l’amour.
[lire l'article dans son intégralité…]



  • Présentation de l'auteure :
Titulaire de l'agrégation externe de Lettres modernes, Miriam Speyer est doctorante contractuelle à l'université de Caen Normandie. Après un mémoire consacré à l'œuvre narrative de madame de Villedieu, elle élabore dorénavant une thèse sur les recueils collectifs de poésies au XVIIe siècle (1597-1671) sous la direction de Marie-Gabrielle Lallemand. Le présent article constitue ainsi à la fois un prolongement de ses recherches de master et une réflexion liée à ses études doctorales. Ses centres d’intérêt sur le XVIIe siècle portent notamment sur l’histoire du livre, la mise en recueil et la poétique des genres.

  • Pour établir un lien vers ce document, utiliser les URL ci-dessous :
  1. Site : http://madamedevilledieu.univ-lyon2.fr

  2. Page : http://madamedevilledieu.univ-lyon2.fr/miriam-speyer-2016-de-l-art-du-collage-la-troisiesme-partie-des-oeuvres-meslees-1674-de-madame-de-villedieu-713128.kjsp?RH=grac25
     
  3. Article : http://madamedevilledieu.univ-lyon2.fr/medias/fichier/miriam-speyer-villedieu-oeuvres-mesle-769-es-iii_1482487113325-pdf



[1] L’édition originale des Œuvres meslées avait échappé aux recherches bibliographiques de G. E. Reed (Claude Barbin, Libraire de Paris sous Louis XIV, Genève, Droz, « Histoire et civilisation du livre », 1974) et M. Cuénin, comme le montre la « Note sur le texte » de son édition critique du Portefeuille (dans Nouvelles du XVIIe siècle, éd. R. Picard, J. Lafond, Paris, Gallimard, « Bibliothèque de La Pléiade », 1997, p. 1490). Le seul exemplaire complet de cette édition est aujourd’hui conservé à la BM de Châlons-en-Champagne, sous la cote AF 22111 (cf. R. Harneit, « Le Portefeuille de Madame de Villedieu : édition originale et réimpressions des Œuvres meslées au XVIIe siècle », RHLF, n°5, 2001, p. 1455-1462).

[2] Cf. A. Génetiot, Poétique du loisir mondain, Paris, H. Champion, « Lumière classique », 1997, notamment « La variété et le style moyen : une écriture du mixte et du juste milieu ». Voir aussi D. Denis, Le Parnasse galant, Paris, H. Champion, « Lumière classique », 2001, chap. IV, « L’auteur et le groupe » et A. Viala, La France galante, Paris, PUF, « Les Littéraires », 2008, chap. II « Le Grand Siècle en lettres galantes ».

Site Madame de Villedieu
Copyright © IHRIM/VILLEDIEU 2007


mise à jour le 28 janvier 2017


Université Lumière Lyon 2