agrandir le texte diminuer le texte

Accès direct au contenu

Madame de Villedieu (IHRIM - UMR 5317) Portails : www - étudiants - personnels Madame de Villedieu (IHRIM - UMR 5317)

Vous êtes ici : Accueil > Ressources > Notices biographiques, jugements, comptes rendus… > XVIIIe siècle > Mouhy (Charles de Fieux, chevalier de)

Mouhy (Charles de Fieux, chevalier de)

 

Charles de Fieux, chevalier de Mouhy, Tablettes dramatiques contenant l'Abrégé de l'Histoire du Théâtre François, l'établissement des Théâtres à Paris, un dictionnaire des Piéces, et l'Abrégé de l'Histoire des Auteurs et des Acteurs, 1752 :

VILLEDIEU. Auteur, née en 1640. Mort en 1683. Elle étoit d’Alençon, & fille du sieur Dejardins, Prévôt de cette Ville. Elle avoit plus d’esprit que de beauté : elle vint fort jeune à Paris pour y déposer le fruit d’une première passion, qui lui avoit été inspirée par un de ses cousins. Elle y épousa le Sieur Boesset de Villedieu, Capitaine dans le Régiment Dauphin, fils d’un Maître de la Musique de la Chambre du Roi. Le mariage ayant été cassé du consentement des époux, elle se remaria au Sieur de la Chatte, qui mourut peu de tems après. Elle épousa en troisièmes nôces, un de ses parens, nommé Desjardins. Elle étoit de l’Académie des Ricovrati de Padoue. Elle a eut un grand nombre d’avantures, & elle se trouva enfin si pauvre qu’elle se trouva forcée de se retirer à la campagne pour être en état d’y subsister. Elle y mourut à l’âge de 43 ans, par un excès d’eau-de-vie, liqueur à laquelle elle s’étoit habituée dans les dernières années de sa vie. Le style de Madame de Villedieu a de la vivacité & de la chaleur, mais il est négligé. Elle a fait plusieurs Romans fort jolis ; celui des exilés passe pour le meilleur des ouvrages.


Site Madame de Villedieu
Copyright © IHRIM/VILLEDIEU 2007

 


mise à jour le 31 octobre 2016


Site Madame de Villedieu :

Université Lumière Lyon 2