agrandir le texte diminuer le texte

Accès direct au contenu

Madame de Villedieu (IHRIM - UMR 5317) Portails : www - étudiants - personnels Madame de Villedieu (IHRIM - UMR 5317)

Vous êtes ici : Accueil > Ressources > Notices biographiques, jugements, comptes rendus… > XVIIIe siècle > Philibert Riballier et Catherine Cosson

Philibert Riballier et Catherine Cosson

 


Philibert Riballier et Charlotte-Catherine Cosson de La Cressonnière, De l'éducation physique et morale des femmes, avec une notice alphabétique de celles qui se sont distinguées dans les différentes carrières des sciences & des beaux-arts, ou par des talens & des actions mémorables, Paris, chez les frères Estienne, 1779 :

JARDINS, (Marie-Catherine Des) née à Alençon vers l'an 1640, femme en premieres noces de M. de Villedieu, et en secondes, du Marquis de la Chaste, donna, dès sa plus tendre jeunesse, des preuves de son esprit, de la fécondité de son imagination, et d'une heureuse disposition pour le talent de la poésie. Cette Dame a beaucoup écrit, en vers et en prose, et même composé des Tragédies. En général elle avoit beaucoup d'érudition, une maniere d'écrire tendre et intéressante, beaucoup de vivacité et de coquetterie dans l'esprit, une expression choisie, delicate et agréable. On a beaucoup attaqué ses mœurs. Peut-être l'envie et la jalousie ont-elles aidé à exagérer les excès de galanterie que des écrivains caustiques lui ont reprochés. Cette illustre Savante finit ses jours et ses travaux littéraires en 1683, à Clinchemore dans le Maine, âgée d'environ quarante-trois ans.


Site Madame de Villedieu.
Copyright © GRAC/VILLEDIEU 2007


 

 

 


mise à jour le 5 janvier 2014


Site Madame de Villedieu :

Université Lumière Lyon 2