agrandir le texte diminuer le texte

Accès direct au contenu

Madame de Villedieu (IHRIM - UMR 5317) Portails : www - étudiants - personnels Madame de Villedieu (IHRIM - UMR 5317)

Vous êtes ici : Accueil > Ressources > Notices biographiques, jugements, comptes rendus… > XIXe siècle > Quérard (Joseph-Marie)

Quérard (Joseph-Marie)

 

La France littéraire, ou Dictionnaire bibliographique des savants, historiens et gens de lettres de la France, ainsi que des littérateurs étrangers qui ont écrit en français, plus particulièrement pendant les XVIIIe et XIXe siècles, par J. M. Quérard, Paris, Firmin Didot, 1839, t. X, p. 171-172 :

VILLEDIEU (Marie-Catherine-Hortense, dame de), femme galante et bel esprit du XVIIe siècle, veuve de deux amants qui vécurent successivement avec elle, et qui moururent sans l'épouser parce qu'ils étaient mariés (le capitaine de Villedieu et le marquis de Lachasse), mais qui finit par s'unir à un cousin qui lui permit de conserver le nom de son premier amant. Elle fut membre de l'Académie de Ricovrati de Padoue. Louis XIV lui accorda une pension de 1500 livres. « Son style, dit Voltaire, est vif et léger, ses images animées ; elle a fait perdre le goût des longs romans ». Ajoutons que ses ouvrages se ressentent un peu de sa vie galante, et qu'elle se plaît surtout à peindre les faiblesses de son sexe ; disons aussi que dans ses romans historiques, elle a impitoyablement défiguré l'histoire. Née à Alençon, vers 1640, morte en octobre 1683, au petit village de Clinchemore.


Site Madame de Villedieu
Copyright © GRAC/VILLEDIEU 2007

 


mise à jour le 5 janvier 2014


Université Lumière Lyon 2